Catégorie : Entreprendre

Printemps : renaissance version 2018, te voilà !

Entreprendre

Printemps : renaissance version 2018, te voilà !

Quand la torpeur de l’hiver …

Il ne vous aura pas échappé qu’aujourd’hui, c’est le printemps ! Enfin je dis ça, mais en fait, ça n’a rien d’évident. Les températures ont de nouveau chuté et sur une belle partie de la France, une nouvelle vague de froid amenant neige et pluie s’abat. Le problème, c’est que nous avons besoin d’aller profiter un peu de notre capital soleil pour nous requinquer après un « vrai » hiver !

 

Le printemps, une chanson pétillante de Michel Fugain

Le printemps ce n’est pas seulement l’excitation de ressortir ses lunettes de soleil, de se prélasser en terrasse un verre à la main ou d’admirer les bourgeons en fleurs. C’est aussi, à l’image de la nature que nous admirons, la renaissance pour chacun de nous. Rouvrir les fenêtres pour profiter du bon air qui vient envahir la maison, ranger plaids et chaussettes, tisanes ou thés, pour se ré-activer. Regarder les couchers de soleil qui se font de plus en plus tard, faire un grand ménage de printemps si on est motivé, prévoir les prochains week-ends grâce aux ponts ou aux réunions de famille, rêver aux prochaines vacances d’été et refaire le plein de projets !

Alors, vous aussi, cette date vous met en joie ?

C’est un lieu commun de le dire, mais les lieux communs sont faits pour être rappelés alors j’en profite ! Le printemps c’est le grand renouvellement de la nature, et c’est aussi la joie qui envahit nos corps et nos coeurs, la chaleur qui réinvestit nos vies, les sourires qui se font plus grands et « l’envie de » qui revient ! Un bon début.

… Laisse place aux projets

C’est donc aujourd’hui que j’ai choisi pour vous présenter la nouvelle rubrique qui fait son apparition sur le blog : « Entreprendre ».

Comme vous le savez, il y a bientôt 9 mois, j’ai décidé d’ouvrir sur internet ce blog, Trotte cocotte. Un endroit d’expression, où l’on partage idées, réflexions, coups de cœur, « coups de mots » puis expériences.
Petit à petit, grâce au temps que je mets de côté pour cela (et qui est riquiqui) j’ai envie de construire un petit endroit simple et agréable où se nourrir. Un petit rendez-vous pour sourire, s’énerver en chœur, s’inspirer !

Ce blog, comme il est « personnel » avant tout, me suit. Des mots qui reviennent, un ton qui ne change pas, des intérêts divers qui font émerger une vision de la vie.

Et puis des mots qui prennent petit à petit sens. Surtout un !

EN-TRE-PRENDRE

Entreprendre. Ce mot résonne depuis quelques années déjà dans mon esprit, mais jamais je n’avais vraiment eu le courage de le regarder en face sans fuir en courant vers d’autres pensées.

yeah-trottecocotte

Depuis que je suis rentrée de mon périple de 3 mois en France, « à la rencontre », la vie suit son cours et … J’ai pris le temps de prendre le temps, de quitter la frénésie et l’occupation à tout prix pour me recentrer sur mes réelles aspirations.

J’ai aussi lu, écouté et compris. D’ailleurs, écouter Augustin Palluel-Marmont, co-fondateur de Michel et Augustin m’a aussi aidée. Je vous en parlais il y a quelques mois en vous disant qu’il a fait de sa phrase, l’un des moteurs de son quotidien : « Etre entrepreneur dans sa vie, dans la vie, de la vie ».

Au final, comme beaucoup d’adultes de ma génération (vive les 90’s !), je crois que je suis en quête de sens, de réel, de vrai.

Je pourrai revenir plus tard si vous le souhaitez, sur les raisons qui à mon avis nous (beaucoup beaucoup de monde) font raisonner comme cela. Quand je dis « nous », j’englobe maintenant une belle partie de ces gens que je croise, que j’écoute, que je lis et qui n’ont pas forcément mon âge. Car le phénomène ne se cantonne pas qu’à une seule génération !

J’ai décidé de ne mettre ma peur de côté et d’oser. Je n’en suis qu’au début et je marche sur des oeufs entre excitation, joie, peur, inconnu et difficultés. Mais déjà, je sens que j’ai pas mal de choses à vous dire, à vous partager. J’espère que certains articles raisonneront en vous et vous aideront, pourquoi pas, à sauter ce premier petit pas fondamental. Celui qui matérialise le « Allez hop, qu’est-ce que je perds si jamais ça foire ? Pas grand-chose, sauf de construire quelque chose qui me plaît ! Et au pire du pire, de gagner en maturité, en connaissance de soi et en force ! »

Alors, prêt pour l’aventure ?