Couture Vie de Style

Pourquoi j’ai choisi de me mettre à la couture.

Cela faisait bien longtemps que j’avais envie de m’y mettre, je suis EN-FIN passée à l’action ! Pourquoi ? Comment ?

Toute l’idée du blog c’est d’effectuer une transition pour se ré-approprier entre autres, nos choix de consommation et donc notre vie.

Depuis très très longtemps, je rêve de pouvoir coudre moi-même mes vêtements, des objets du quotidien et enfin de décoration. J’ai envie de laisser mon esprit filer vers des matières, des formes et des couleurs. Bref, être moi et surtout être libre de l’être ! Savoir coudre, c’est s’ouvrir à cette liberté inégalable !

Alors j’ai osé !

Sauter le pas, apprendre la couture

Je l’ai déjà un peu dit plus haut, cela fait des années que la couture m’intéresse. Mais j’étais embringuée dans des études de droit, je changeais de ville régulièrement, je ne savais pas trop vers qui me tourner. Et puis, il faut le dire, je n’avais pas spécialement envie de coudre des patrons de mamie comme j’en voyais passer sous mes yeux régulièrement !

Mais depuis 3 ou 4 ans je pense, je sens bien que je ne suis plus seule dans cette envie.

J’ai vu des nanas comme vous et moi, modernes, bien dans leur féminité, qui créaient leur marque. Grâce aux réseaux sociaux, je les ai suivies dans leurs folles aventures et je n’y tenais plus, il fallait que je passe vite à l’action pour retrouver de l’autonomie.

mespatrons-csf2017-trottecocotte

Les patrons achetés au Salon Créations & Savoir-faire édition 2017 (dont je vais vite vous parler !)

Mon périple m’a permis de voir sur le terrain des gens qui agissent selon leurs convictions et qui essayent de vivre de manière plus durable.
Quand je suis rentrée, il m’était encore plus insupportable qu’avant d’en être réduite à arpenter des magasins sentant les produits chimiques pour tenter de dénicher des fringues qui ne me vont pas.

Loin de moi l’idée, encore une fois, de juger celles et ceux qui ne feront jamais le choix d’essayer de coudre et de développer leur créativité. Cependant, je sens que cela participe du bonheur que de « faire des choses de mes 10 doigts ». Une question de point de vue !

De plus, ceux qui me connaissent dans la vraie vie savent que je suis une sorte de géante. Cette mode ne me va pas ! Comme elle ne va pas à des amies qui sont de taille « normale » et qui portent sans oser broncher des jupes trop courtes, des blouses trop larges, ou des robes trop transparentes.
J’ai donc envie, à 26 ans, d’enfin porter des vêtements qui me vont.

pourquoi-je-couds-trottecocotte

Et puis, j’ai aussi envie de respecter au maximum notre terre et les Hommes. Je le ferai à la mesure de mes moyens, mais maintenant que je me penche d’un peu plus près sur le prix d’un tissus certifié bio (nommer la norme ??) et que je vois le temps passé à le coudre, je comprends à quel point nous nous habillons sur le dos de pauvres enfants pakistanais ou de chinois qui se tuent à la tâche pour 2 sous et y perdent leur santé.

J’ai donc envie de dire STOP à ce système qui ne tourne pas aussi rond que notre Terre. Enfin, pour le moment elle tourne encore, mais jusqu’à quand …

Pour finir, j’ai envie de me mettre à la couture pour choisir moi-même mon patron, mon tissu, imaginer le rendu, toucher des matières, rêver de textures et de motifs.

Je veux faire, en toute liberté. Je préfère avoir moins, mais mieux. Je m’y suis miiiiiiiise !

trouver les ressources pour apprendre

Vous allez me dire, comment faire, ma grand-mère qui cousait est morte ? Je vais vous répondre, la mienne aussi ! D’ailleurs, je te salue mamie, sache que j’aurais beaucoup aimé partager cela avec toi et que l’on ne s’arrête pas au tricotin de mon enfance.

Si vous n’avez plus de grand-mère, peut-être avez-vous une grande tante, une voisine qui ne demande qu’à passer du temps avec vous !

Et sinon, les solutions ne manquent pas.

Les livres

Ceux qui dépotent en la matière et qui sont faciles à prendre en main sont signés Les éditions Eyrolles.

logo-editionseyrolles-trottecocotte

Cliquez sur le logo pour accéder directement à la librairie « Couture et textile »  des Editions Eyrolles

Les cours en vidéo

Depuis quelque temps déjà, les cours en vidéo d’Artesane vous permettent de vous former depuis chez vous !

Vous trouverez sûrement votre bonheur au milieu de nombreux cours proposés . Il est aussi possible de passer des CAP pour obtenir des qualifications professionnelles !

Une petite vidéo d’Anne-Sarah, la fondatrice d’Artesane :

BA – Coudre comme un-e pro from artesane on Vimeo.

Les magazines

Marie-Claire Idées qui organise le salon Créations & savoir-faire est une petite perle pour dénicher plein de bons plans !logo-marie-claire-idees-trottecocotte

Cliquez sur le logo pour accéder directement au site Marie-Claire Idées

Les cours dans un atelier de couture

Vous pourrez aussi regarder près de chez vous, les ateliers de couture se mettent beaucoup aux cours de couture. En fonction de vos disponibilités, vous pourrez aller découvrir en sortant du travail ou le wee-end.

Des cours inter-generationnels

Pour ma part, j’ai choisi « Les talents d’Alphonse », une super startup de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire) qui promeut l’inter-générationnalité.

logo-lestalentsdalphonse-trottecocotte

Cela faisait quelques mois que j’avais découvert cette startup encore en pépinière. Je crois comme eux beaucoup à la transmission des savoirs entre générations, alors dès que j’ai pu, j’ai foncé ! Ils ne sont pas encore partout en France, mais avec un peu de patience, cela devrait arriver chez vous !

C’est avec une jeune retraitée que j’ai rendez-vous toutes les semaines pour un après-midi qui file à toute vitesse. Et si elle accepte, j’ai même envie de l’interviewer pour vous J !

– – – –

J’espère que cet article vous a plu ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, cela me fait toujours plaisir.

Je vous donne rendez-vous dès vendredi sur le blog pour une petite visite du salon Créations & savoir-faire édition 2017 !

Laisser un Commentaire