En chemin Périple

2 mois de périple !

A l’heure où la grande majorité des écoliers, collégiens, lycéens et étudiants de France reprend aujourd’hui le chemin des classes ou des amphis, Trotte cocotte fêtait hier ses deux mois d’existence et de périple.

Alors, à 2 mois + 1 jour du début de l’aventure, un nouveau petit bilan s’impose -sur le modèle du premier– !

Et vive les vacances !

Août coïncidait avec le deuxième mois de périple. Et qui dit août, dit calme plat partout dans le pays. Cela tombe bien, car nous avions justement décidé avec des amies de partir faire un tour sur l’île de Beauté.

10 jours de road-trip pour parcourir tout le quart Nord-Ouest de l’île. La plus belle, dit-on d’ailleurs … Nous n’avons pas été déçues. Ni par les paysages, ni par le temps, ni par nos haltes. Nous avons senti l’âme corse à travers chants et petits villages, de quoi nous faire aimer l’île.

[Petit condensé d’instants capturés entre mer et montagne du côté d’Ajaccio, Calvi, Bastia et Corte]

J’écrirai bien vite un article pour parler de notre road-trip en Corse !

Jouer les prolongations !

De retour de Corse, aucune rencontre n’avait été préparée formellement ! Fatiguée par ces 10 jours d’aventure, j’ai décidé d’aller à la campagne chez des amis, puis chez d’autres, et d’autres. Au cours de ces deux dernières semaines, j’ai fait des rencontres, beaucoup discuté, pris du temps avec ceux que je ne vois pas assez souvent …

Et au final, c’est grosso modo un mois plus ou moins de vacances qui sont passées à toute vitesse !

Vivre le périple à 100%

Quel bien fou cela fait de déconnecter un peu ! De ne pas avoir les yeux rivés sur un téléphone et des applications. De ne pas se sentir obligée de poster des articles parce qu’il faut partager telle ou telle rencontre. Alors forcément, je n’ai pas posté beaucoup d’articles. Mais le fruit de mes rencontres est consigné bien précieusement dans mon carnet. Pour plus tard …

J’ai au fond décidé de vivre mes journées à 100%, sans penser « blog » !

L’itinérance sans véhicule

En partant en vacances en Corse avec des aventurières, je savais que je n’aurai pas accès à internet, sinon grâce à mon téléphone. Et encore …J’avais en même temps choisi de me laisser libre de faire ce que bon me semblerait en rentrant, à mon rythme et « dans l’Ouest ». Mais ce que j’avais très mal mesuré -mais alors vraiment très mal-, c’est que lorsque l’on veut enchaîner les rencontres, mieux vaut avoir un véhicule.

Bouger partout et surtout en zone rurale, ne pas porter ses affaires toute la journée, avoir un « toit » si jamais aucun autre ne se présente sont à mon sens les critères essentiels pour voyager en tenant des délais. J’en ai manqué !

Alors j’ai squatté, je me suis adaptée, j’ai pris les transports en commun … Pour finir épuisée.

Ajoutez à cela les difficultés d’agenda …

Toutes ces personnes que je n’ai pas pu voir, je ferai en sorte de les rencontrer. Plus tard !

 

 

Septembre, déjà !

Ce mois de septembre commence par une pause d’une semaine dans le périple afin de reprendre le chemin de l’écriture tout en planifiant la suite des rencontres.Je rentrerai à Paris aux alentours de la fin septembre à priori, et le blog continuera ensuite sa vie à travers rubriques.

La perspective est encore loin, rendez-vous le mois prochain ! ✌🏻

Laisser un Commentaire