faire-du-kefir-cultiver-son-avenir-trottecocotte

Beauté & Santé Vie de Style

Faire du kéfir, pour cultiver son avenir !

Aujourd’hui sur le blog, nous allons dans la catégorie « Vie de style » pour parler santé ! Je profite d’une halte chez mes parents au beau milieu du périple Trotte cocotte pour évoquer une boisson que j’ai vue et vois mon père bichonner. Elle qui ferait atteindre des sommets de longévité attend en retour soins et attention.

Vous l’aurez peut-être reconnue, il s’agit du kéfir !

Où ? Quand ? Comment ?

Le kéfir aurait été découvert par Adolpho Lutz, un médecin et naturaliste brésilien en 1899.

C’est en revanche le Docteur Élie Metchnikoff, microbiologiste russe et prix Nobel de médecine qui le qualifiera de probiotique et lui consacrera de son temps en recherches. Sa découverte ? Le kéfir empêche la putréfaction des aliments dans l’intestin et permet donc un vieillissement meilleur tout en améliorant la flore intestinale.

En Russie, il est donné aux convalescents car il renforce le système immunitaire. Il réduirait également les problèmes de peau. Enfin, il apporte vitamines et minéraux !

Deux types de kéfir

Nous avons toujours fait du kéfir d’eau chez nous, c’est pourquoi je vous parlerai plutôt de cette boisson là. Une fois cultivée, la préparation vous donnera une sorte de limonade maison apportant son lot de bonnes bactéries, protéines et vitamines.
Le kéfir d’eau est en fait un kéfir de fruit. Le but est de faire fermenter des fruits dans de l’eau minérale, en présence de grains de kéfir.

Les grains de kéfir sont des amas de micro-organismes qui, associés à de l’eau sucrée ou un produit laitier vont fermenter. Comme ils se multiplient, il est donc possible d’en faire à l’infini !

Le kéfir de lait quant à lui aurait le goût d’un yaourt à boire. Je n’en ai jamais bu, mais si certains connaissent, n’hésitez pas à nous en parler dans les commentaires en dessous de cet article !

La recette du kéfir de fruit

recette-du-kéfir-trottecocotte

Cliquez sur l’image pour voir la recette en plus gros !

A la fin de la culture, vous devriez obtenir une boisson désaltérante, avec de fines bulles.

Le don comme philosophie

La tradition attachée à ces grains de kéfir est le don. Si vous n’avez pas encore de grains, vous devriez pouvoir vous en procurer facilement en cherchant sur des forums ou des groupes Facebook. En dernier recours, sachez que la plupart des boutiques bio en vendent.

Alors, boisson adoptée ?

Laisser un Commentaire